forum velo dans tous ses états
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [CR] Caussenarde 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5248
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 16:17

Le destrier de l'ultrapuissance dans son jus. L'ultrapuissance enduit son vélo de boue pour l'alourdir afin de ne pas aller trop vite et ainsi ne pas dégoutter ses camarades.      


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5248
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 16:25












_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5248
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 16:31

Photos : https://plus.google.com/photos/108874001527187749913/albums/6158030812693360193?authkey=COzqk7y2u-rvywE

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
Tribal
potence
avatar

Nombre de messages : 6224
Age : 54
Localisation : Rio de Janero
Humeur : mezzo, mezzo ..

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 17:14

I love you ont est beaux ...
Revenir en haut Aller en bas
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 18:07

quels beaux hommes I love you

_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 19:41




















_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 19:46










_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5248
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 19:59

Le pic de température enregistré par mon GPS, 37°, c'est produit pile au moment ou on attaquait la monté vers le 2eme ravito. Idem sur le GPS de Yves.

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
Le Squale
Poignées
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Maissons-Alfort

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 20:03

38,4° sur le mien, même endroit...
Revenir en haut Aller en bas
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 20:04

idem pour richard et mon polar !

clic et tu seras heureux Laughing  ->  https://plus.google.com/photos/112876035233644483698/albums/6158094264868777937?authkey=CNKP7rzf8tyR7QE

_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5248
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 20:15

bisou

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
Le Squale
Poignées
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Maissons-Alfort

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Lun 8 Juin 2015 - 20:34

Magnifique  biere
Revenir en haut Aller en bas
Tribal
potence
avatar

Nombre de messages : 6224
Age : 54
Localisation : Rio de Janero
Humeur : mezzo, mezzo ..

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 5:25

dinofuck bisou merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 5:28

Merci torototo, tu as su capturer mon côté classieux et racé Cool
Revenir en haut Aller en bas
emalyg
Végétable gainage flowers
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 44
Localisation : Amérique du sud
Humeur : la même que taurus

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 5:43

Il a fait chaud???
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16420
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 6:07

Et puis t'as apprécier la différence d'humidité !

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 18:16

La classe a l'état brut, attention, mettez vos lunettes !! emalyg 




















!!!!!!!!!!???


























_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 18:53

Les dépravés dans toute leur splendeur !
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16420
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 18:54

Cette tête de vieux pervers le Dino !  lol!

T'as pas l'air frais Rototo sur la photo...  oldboy

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mar 9 Juin 2015 - 19:09

j'étais cuit, pas sur le physique en faite, pas mal aux jambes, mais les 37° sur la cote raide m'a donné la gerbe!

_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
wwwfabien
Numero atomique "22"
avatar

Nombre de messages : 7661
Localisation : Orsay

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mer 10 Juin 2015 - 5:40

pig dino  zetes trop classe !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.altira-cycles.fr
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mer 10 Juin 2015 - 9:02

Mon CR visible sur mon blog. Je vous le retranscrit ici  Wink  J'ai piqué quelques photos à Rototo et Roadnicus pour l'illustrer.



Samedi 06 juin 2015.


Cela fait plus d'une semaine que je scrute attentivement la météo, surtout celle concernant la ville de Millau. C'est que ce dimanche 7 juin on y descend entre potes du forum Hell Bike pour y faire la Caussenarde. Et les prévisions sont au beau fixe, voire même au très beau limite caniculaire. C'est déjà pas mal, on n'aura pas de pluie.
Je pars donc samedi matin en compagnie de Richard "Le Squale" en direction de l'Aveyron. On doit y rejoindre Fredo "Taurus / Rototo", Thierry "Supersonicus", Yves "Emalyg", Gérard "Tribal" et Sylvain "Le Dino". 
On arrive à Millau sur les coups de 14h. Il y fait très chaud. On récupère les plaques, le Buff cadeau et les divers documents donnés par l'organisation de la rando. On fait quelques petites courses à la sortie de la ville. On y croise Emalyg et Rototo. Et enfin on file au gîte réservé par le Dino. Sur place il y a déjà Supersonicus et Tribal. 
Que fait-on ? on va rouler ou bien ? finalement ce sera détente à la piscine, les uns en slip, moi en bermuda ... nous n'avions pas été avisé de la présence de celle-ci et nous n'avons pas de maillot de bain, sauf Le Squale.  C'est qu'il fait une chaleur énorme et nous ne voulons pas nous cramer en prévision du gros morceau de bravoure qui nous attend le lendemain.







Le reste des troupes arrive petit à petit et c'est finalement Le Dino qui se pointera le dernier alors que c'est lui qui vit le plus près. Le maître de l'ultrapuissance qu'est le Dino nous a fait rire dès son arrivée. Son vélo est débarqué de sa Dinomobile. Il est dans son jus, c'est à dire encore plein de terre et de boue. Et il doit changer sa selle qui est devenue très très flex... elle est cassé en son milieu. Bon ce sera le seul moment de mécanique du wekk-end.







Après un petit apéro, une bonne pasta-party préparée par Rototo, et la finale de la Ligue des Champions, nous filons nous coucher.










Dimanche 7 juin 2015.


Nous avons prévu de décoller du gîte à 7h, c'est donc à 6h que le réveil sonne. Le petit déjeuner pris en tête à tête avec le Squale et le Dino. Celui-ci nous gratifia de bonnes odeurs de pâté et de saucisson dès potron-minet. Il avait fait sa halte habituelle aux Salaisons du Velay la veille. 
C'est donc vers 7h que nous partons en convoi vers Millau et le Parc de la Victoire, lieu de départ de la rando.
Nous nous garons à l'intérieur du parc. Nous nous préparons et vers 7h45 nous sommes près à partir. Nous voulons partir avant la première vague de 8h pour éviter les bouchons. Bien nous en a pris. Nous sommes sur le parcours dès 7h50.


















Petit rappel des forces en présence et des objectifs de chacun. 
Emalyg est inscrit sur le 100km. Rototo, Le Dino, Supersonicus, Le Squale eux sont inscrits sur le 80km. Tribal est lui inscrit sur le 65km. Pour ma part je me suis inscrit sur le 80km pour pouvoir partir au même temps que les copains, mais mon objectif est de faire le 65. Quoique depuis quelques jours j'ai bien envie de faire le 80. En fait je me déciderai du parcours à suivre à la bifurcation des parcours 80/100 et 65. Ce sera vers le kilomètre 38, donc j'aurai le temps de voir venir.


Donc nous voilà partis. Je prend rapidement la tête de la troupe. Comme souvent je suis parti un peu vite, c'est que les 5 premiers kilomètres sont assez plats et très roulants. Pour sortir de Millau nous suivons les rives du Tarn. Dès les premières rampes, mes compagnons passent devant et je me retrouve en queue de peloton, juste derrière Le Dino. On est dans un petit single, sur la gauche il y la falaise et à droite un peu de vide. Soudain j'entends un gars qui arrive derrière moi et qui m'ordonne de m'arrêter pour le laisser passer. Je vais trop lentement à son goût. Il frotte son pneu avant sur mon pneu arrière pour me faire comprendre que je le gêne. mais manque de bol pour lui je monte au train. 15m devant moi il y a Dino. On a la même allure. Donc le gars veut absolument passer, mais je ne peux pas m'écarter, il n'y a pas la place. Je lui demande de patienter 2 ou 3mn, mais il insiste lourdement. Il est hors de question que je me foute au tas pour un tel abruti. C'est une rando et non une course chronométrée. Il se fâche et moi aussi du coup, des noms d'oiseaux fusent. Et lorsque enfin le chemin s'élargi il me double sans ménagement. Il a perdu en tout en pour tout à peine 2mn le gus !! Pas grave, je l'oubli et continu ma route. Le single cède la place à une large piste. Je retrouve les potos. Taurus et Supersonicus s'improvisent photographes officieux du groupe. 










 












C'est parti pour presque 6km de montée et 450m de dénivelé. Je vais faire quelques centaines de mètres avec la troupe des Hell Bike, mais rapidement je me laisse glisser à l'arrière. Ils partent tous les 6 devant et je ne les reverrai qu'au premier ravitaillement. C'est donc parti pour une longue ascension solitaire.
Il est un peu plus de 8h et déjà il fait très chaud. Il fait plus de 27°. Je souffre rapidement de la chaleur, et je sens que ça va être long, très long. J'essaye de monter un maximum sur le vélo, mais par moment je pousse. La montée se termine par un dernier poussage/portage avant d'atteindre le plateau du Causse du Larzac. Là-haut la pause s'impose. On a une vue magnifique sur la vallée du Tarn, les gorges et le Viaduc de Millau. S'ensuit une suite de petites montées et de belles petites descentes sur des singles très sympa. C'est très caillouteux. Les pierres roulent sous les pneus et l'adhérence est souvent précaire que ce soit en montée ou descente. De temps à autres on roule au milieu de deux haies de buis, c'est les buissières. Ce n'est pas bien large par moments et l'erreur est interdite au risque de taper le cintre. 













On traverse aussi des paysages typiques du Causse, c'est superbe. On en prend plein les yeux. Parfois on aperçoit aussi un vautour qui tournoie au-dessus des participants, guettant l'agonie de l'un d'eux. C'est qu'il fait de plus en plus chaud. Les organismes sont mis à rude épreuve. Dès que l'on est à découvert, le soleil brûle la peau. Et on l'est la majeure partie du temps. Je souffre de plus en plus, j'ai du mal à avancer et le moral dans les chaussettes. De plus avec ce soleil j'ai ce que je redoutais, une grosse barre au front. En fait quand je roule en plein cagnard j'ai très rapidement mal au crâne, limite migraine. C'est désagréable, très désagréable. Du coup je me pose plein de questions. Ne vais-je pas plutôt bifurquer sur le 45km au lieu d'aller sur le 65, et encore moins sur le 80 ? J'avance de plus en plus doucement et le ravitaillement est placé assez loin dans le parcours. On nous a annoncé qu'il était au kilomètre 25, mais c'est en fait 2,5km plus loin qu'enfin on l'atteint. 
J'arrive à peine au ravito que je vois Supersonicus. Tous les autres sont là aussi, et viennent me voir pour prendre des nouvelles. Je discute 3mn avec certains qui arrivent à me convaincre de partir sur la boucle du 65. Je prend rapidement un Doliprane, mais avant Rototo fera les frais de ma mauvaise humeur ...oupssss. Quand je suis dans cet état je deviens irascible. Désolé mon pote.
Ils partent tous. Je reste presque un quart d'heure au ravitaillement. Je mange surtout du salé et de petites tartines de crème de Roquefort. Je recharge le Camel en eau et repars sur la boucle supplémentaire du 65. Je suis beaucoup mieux, cette pause m'a permis de récupérer. Les sensations sont revenues. Toutefois il fait toujours aussi chaud. On est alors entre 11h et midi.
Je pense aux copains qui sont partis sur les parcours des 80 et 100km. Ils vont devoir affronter sous cette fournaise une longue ascension, la seconde de la journée pour eux. Ils vont souffrir c'est sûr.
Devant moi je sais qu'il y a Tribal qui continu sur le 65, mais jamais je ne réussirai à le rattraper.
Cette boucle possède une portion commune avec les 80 et 100km. La bifurcation se fera 8 à 9km après le ravitaillement. Cette séparation arrivera juste après une longue montée en plein soleil. On est très nombreux à pousser, et quand on arrive vers le haut on pénétrera alors dans un petit bois de résineux. J'en profiterai alors pour me poser à l'ombre et récupérer. En fait tout le long de ce chemin jusqu'à la fameuse bifurcation quelques 150m plus loin, il y a une belle brochette de vététistes assis, voire allongés par terre, profitant de ce bon moment de répit.









Juste après on trouvera de superbes singles à profil descendants. Je me régale. Je lâche les freins et profite tout en faisant attention à ne pas m'en mettre une à cause des caillasses. Dans un single on croisera des traileurs qui s'écartent pour nous laisser passer. Ils nous applaudissent, nous encouragent. C'est terrible cette ambiance. On arriverai presque à se prendre pour des pros. Dans quelques hameaux traversés ce matin, il y régnait la même ambiance. C'est la première fois que je vois ça. Chez nous, en IDF, on nous jetterai presque des pierres et on en profiterai pour nous piquer nos montures.
Je souffre toujours autant de la chaleur, comme tout le monde d'ailleurs. Il fait plus de 36°, avec une pointe à 38.
Cette boucle donnée pour 20km, qui au final en fera 22, sera fatale à pas mal de randonneurs. L'ombre y est rare, et les coups de chaud nombreux. J'en croise plusieurs à l'arrêt à bout de force. Personnellement je souffre mais sans plus, je gère mieux, et du coup je profite bien mieux des paysages et du parcours. Le ravito se trouve au 49ème kilomètre. C'est le même que le premier. Je file direct à l'intérieur de la grange qui fait office de réfectoire. L'ombre et une fraîcheur toute relative y règnent. Je reprend du salé. J'étudie un peu la carte et le profil sur le  grand panneau à l'entrée. Il me reste encore 2 belles montées, et surtout une très longue descente jusqu'à l'arrivée. Le plus dur est passé pourrait-on dire à la vue du relief affiché. 
Juste avant de repartir je trempe mon bandana, je me rafraîchis abondamment au robinet extérieur, j'en profite pour faire un selfie en mode "je survis à la canicule", et je repars.







Il fait désormais un peu moins chaud, le ciel se voile et on entend le tonnerre grondé au loin. J'ai moins l'impression de rouler dans un micro-onde. 
Je pense aux copains qui sont sur les grands parcours. Ils roulent bien plus au nord, et l'orage est justement en train de taper par là-bas il me semble. Pourvu qu'ils ne se ramassent pas une averse.
Je continue donc en me disant qu'il reste un peu moins de 20km dont au moins 8 ou 9 en descente tout à la fin. Il parait que cette dernière descente est un poil dangereuse par endroits. Ce sont les organisateurs qui nous ont mis en garde au ravitaillement. 
Mais avant de l'attaquer je franchis la première difficulté ascendante sans trop de soucis, même si de temps en temps je doive pousser un peu. C'est que ce dernier tiers du parcours fait encore la part belle aux singles que ce soit en montée ou en descente. Du coup certains secteurs sont difficilement franchissables après 4h de vélo à cause des nombreuses pierres et rochers. 
S'ensuit une longue descente technique avec de nombreuses marches plus ou moins grosses, qui nous mène au fond du ravin de Font Longue. Là j'y croise un vététiste du Havre avec qui je vais faire le reste du parcours jusqu'au départ de la dernière descente. On fait comme un relais. Dans cette dernière montée, on roule, on pousse ensemble. Dès que la pente s'inverse, il me laisse partir devant car il n'est pas aussi à l'aise que moi dans le négatif. Je l'attend alors en bas pour faire la montée suivante. Ainsi, bon an, mal an nous arrivons en haut du ravin de Potensac. Là je le laisse définitivement, je ne le reverrai qu'à l'arrivée bien plus tard. C'est que nous attaquons cette fameuse dernière et longue descente. Elle fait presque 6km au total, et ce n'est que du single. Je me lâche. La fatigue est presque oubliée. Le chemin est technique avec de nombreuses marches, des pierres fuyantes, des racines mais tout se passe tranquillement pour peu que l'on est suffisamment de vitesse. Je me régale mais qu'est-ce que c'est long, interminable. Je suis obligé de m'arrêter deux ou trois fois pour soulager les bras et les doigts. Ça tabasse pas mal, et on est constamment les doigts sur les freins pour parer à toute difficulté. Je repars à chaque fois de plus belle. C'est super grisant. Je m'étonne à doubler du monde moi qui habituellement est plus sur la réserve dans le technique. C'est trop bon !!!
Soudain on arrive dans endroits où sur la droite il y a de gros blocs de pierres de plusieurs tonnes. S'en est fini du single joueur. A partir de là il va falloir pousser. Les marches sont énormes, et on suit un lit de ruisseau, le chemin est très glissant. La fatigue et le manque de lucidité incite à la prudence. Je suis à ce moment là accompagner par un participant qui est dans le même état de fraîcheur que moi. Dès que ça redevient par moment roulant, on remonte sur les bikes, mais ce n'est jamais longtemps. 

















Et enfin après de longues minutes, le single abouti à une piste. C'est tout plat désormais, c'est roulant, et on envoie la sauce. Je croise une maman avec ses deux enfants. Ils s'arrêtent sur le bord de la route et nous encouragent en nous applaudissant. C'est toujours aussi chaleureux. Ça me remotive pour accélérer encore. Cette portion roulante me fait du bien. Mais, il y a un mais, je sais que je vais rencontrer une dernière difficulté. Bon ce ne sera qu'une formalité à la vue de ce que nous avons gravi depuis ce matin. En fait c'est un raidar sur une piste en béton. Le pourcentage est très important. Je me lance. J'en gravi un bon tiers quand je lâche prise, je suis ruiné et je fini à pied. Pourtant ce ne sont que 30m de positif qu'il fallait monter. Je fais une dernière pause en haut du monticule, je prend une dernière poto et je repars toujours à bon train vers Millau et le Parc de la Victoire. L'arrivée en ville est un régal, il y a des bénévoles à tous les carrefours et ils nous font la circulation.








Quand enfin je pénètre dans le parc, je retrouve aux voitures Tribal mais aussi Supersonicus. Tribal a fini son 65km 40mn avant moi. Et je suis surpris de voir Thierry déjà là. En fait il a eu un énorme coup de chaud juste après la seconde ascension du 80km et il n'a pas pu continué et est rentrer par la route. Au total il a tout de même 71km au compteur.
Je range mon vélo dans la voiture et je file à l'accueil récupérer mon diplôme et mon gobelet. Je bois une petite mousse offerte par l'organisation. Entre temps Supersonicus m'apprend que rototo ne s'est pas lancé sur le 100km comme il l'avait suggérer éventuellement. Par contre c'est Le Squale qui a tenté l'aventure du 100km et a accompagné Emalyg. Je suis un peu surpris mais je sais qu'il en est capable. J'espère juste qu'il ne finira pas trop ruiné.
Donc nous attendons tous les trois que Le Dino et Taurus arrive du 80km. Ce sera chose faite plus d'une heure plus tard. Ils ont échappé à l'orage, mais ils ont eu bien peur de se prendre la flotte avant la fin. Taurus fini vanné, il a la gerbe à cause la chaleur et il mettra de longues minutes avant de récupérer.  Le Dino a lui fait parler l'ultrapuissance qui le caractérise. En fait il s'est entraîner en loosedé pendant 3 mois sur la route. Il a la grande forme l'animal. Par contre son vélo est toujours aussi sale, alors avec Supersonicus on le lui prend et on le rend présentable à grands coups de jets d'eau. Il voulait le charger tel quel dans sa voiture. On a eu pitié de son Giant.






Une fois que nos deux amis ont repris leurs esprits et récupéré, nous filons tous les 5 manger le repas mis à disposition par l'orga. Cela nous fera le plus grand bien de nous asseoir et nous restaurer calmement. On se refait le film de la rando, chacun y allant de ses anecdotes. Nous en sommes environ au dessert, qu'Emalyg arrive à son tour. Il a l'air frais comme un gardon. Lui aussi a échappé à l'orage. Il nous dit qu'il a lâché Le Squale depuis un moment. Il a peur qu'il soit à l'agonie. Il se restaure en nous racontant ses "aventures". Soudain voilà qu'apparaît le Squale, autrement dénommer Le Mérou par Le Dino. Il est fatigué mais pas encore à l'agonie. Il a fini à son rythme. Et lui aussi va manger en nous contant son périple.
Il est presque 20h quand nous partons pour le gîte, à Saint Geniez de Bertrand. Tout le monde est fatigué mais heureux. Les douches font le plus grand bien, et juste après on boit une petite mousse devant le match des bleus. Entre temps Le Dino nous a abandonné, il doit travailler dès le lendemain matin, alors que tous les autres nous ne rentrons que lundi matin. Le premier à rendre les armes est Le Squale. Rototo tente tant bien que mal de suivre les conversations mais il a les yeux qui se ferment tout seuls. Je ne verrai pas la fin du match, préférant aller me coucher aussi.
Je me réveillerai vers 7h. Richard est déjà debout. Le reste de la troupe est dans le chalet d'à côté et est déjà debout depuis un moment. A 8h15 nous sommes sur la route avec Richard direction le nord. Voilà s'en est fini de ce superbe week-end entre potes.
Merci à vous 6 pour ce bon moment passé en votre compagnie. Le retour à réalité a été un peu dur aujourd'hui, ce n'est pas facile de se remettre dans le boulot en ayant autant de belles images encore en tête.
Merci aussi aux organisateurs de la Caussenarde, aux très nombreux bénévoles qui ont sécurisé les carrefours routiers et fournis les ravitaillements, les baliseurs qui ont fait un sans faute et toutes ces personnes croisées qui nous ont encouragé tout au long du parcours.

Les chiffres de la rando:
67,3km
6h de temps de roulage (7h35 avec les pauses)
11,2km/h de moyenne (8,9 avec les pauses)
55,5km/h max
1385m de D+









Dernière édition par markitos le Ven 12 Juin 2015 - 7:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mer 10 Juin 2015 - 9:09

La vidéo est à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5248
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mer 10 Juin 2015 - 11:40


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
emalyg
Végétable gainage flowers
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 44
Localisation : Amérique du sud
Humeur : la même que taurus

MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   Mer 10 Juin 2015 - 19:45

Super ton CR!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CR] Caussenarde 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CR] Caussenarde 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CR] Caussenarde 2015
» Tram 2 : objectif 2015
» Caussenarde 2008
» 2015 - [Infiniti] Q30/QX30
» LA CAUSSENARDE - Millau - 06/06/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum hell-bike VTT :: Evenements - Sorties - Entrainements :: Comptes Rendu et Photos-
Sauter vers: