forum velo dans tous ses états
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Sam 7 Mar 2015 - 22:14

Voici le récit de mes 4 jours dans l'Hérault, durant lesquels j'ai suivi le Réseau Vert, connu également sous le nom de grande Traversée de l'Hérault (GTH34).

Les textes et photos qui suivent sont des copies des articles de mon blog.


Dernière édition par markitos le Jeu 23 Juil 2015 - 10:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Sam 7 Mar 2015 - 22:15

GTH34, étape 1 : Bédarieux - Roqueredonde, mardi 03 mars 2015


J'arrive à Montpellier lundi soir. Je ne connais pas la ville, du coup j'ai réservé un hôtel pas loin de la gare. C'est en 5mn que j'y suis. Je vais faire ensuite un petit tour place de la Comédie et les rues autour, et après avoir mangé, je rentre me coucher. C'est que j'ai un TER à 6h50 le lendemain matin pour Bédarieux, départ de mon périple.








Mardi 03 mars, après une nuit agitée à cause du bruit de la rue et les ronflements venant de la chambre voisine, je pars donc pour Bédarieux. J'ai un changement à Béziers, et j'arrive enfin à 8h34. A peine descendu du train, je pars à la recherche du Réseau Vert, autre nom de la Grande Traversée de l'Hérault. C'est à la sortie de la ville que je trouverai la première borne de la GTH34. Je suis parti sous le soleil, les températures sont un peu fraîches. Tout de suite je vais me réchauffer avec le premier coup de cul. D'ailleurs le leitmotiv de la journée sera la grimpette. Ça va monter tout le temps. 











Durant les premiers kilomètres je vais traverser des zones sableuses (je quitte Bleau pour en retrouver ici ...) et des carrières de bauxite, qui donnent à la terre une couleur rouge particulière. Je traverse un premier hameau, Carlencas, il est typique de la région et superbe. 
Juste après j'arrive sur un plateau. Je profite d'un magnifique panorama avec une vue superbe sur les montagnes du Carroux, dont je m'éloigne à chaque coup de pédale...
Je n'ai pas encore parlé des chemins. Ce sont de larges pistes, très roulantes et bien sèches. C'est un poil caillouteux mais rien de méchant encore.










































Je vais redescendre du plateau par une belle descente qui me fera arriver à Montbarri, point le plus bas de la journée. Qui dit point le plus bas, dit belle remontée ensuite. et ce ne sera que le début. Tout d'abord je vais remonter sur le tout petit plateau où se trouve le parc éolien de Dio, en traversant auparavant le magnifique petit village de Dio dominé par son château médiéval.































Je continu mon ascension, pendant plus de 5km. J'ai moment de répit, car ça redescend jusqu'à Lunas, petit bourg sur les bord du Gravezon. Là je vais tourner un peu, ayant perdu de vue les bornes vertes. Et à la sortie du bourg ... je vous le donne dans le mille, ça remonte. Bon c'est pas trop dur au début, les pourcentages sont modérés jusqu'au col du Roube, où je ferais une pause récupération et quelques étirements bénéfiques car les cuisses deviennent douloureuses. Mais ensuite, la fatigue aidant, cela devient une épreuve. Au total ce seront plus de 11km de grimpette jusqu'au plateau de Cabalas. Les pourcentages sont redoutables par endroits. Je dois pousser de temps en temps. De plus le temps est maintenant plus frais, je dois remettre ma veste. D'ailleurs alors que je contourne la vallée du Gravezon, je ressent quelques gouttes de pluie. Mince me voilà bien ... Heureusement ces gouttes ne se transformeront pas en véritable pluie.


























Au bout du vallon se trouve le hameau de la Flayssière. Il abrite une communauté de non-violents inspirés de Gandhi, la Communauté de l'Arche. les deux hameaux suivant, la Borie Noble et Nogaret, eux aussi font partis de cette même communauté. 




































La pente s'est adoucie, mais le chemin devient boueux. Heureusement que je suis presque arrivé à destination. J'ai réservé une nuit dans le gîte de Roqueredonde. J'y arrive donc à 16h15 après 57km et 1580m de dénivelé. Je suis bien vanné, et je file direct prendre une douche bien mérité.
Le gîte me direz-vous ? Et bien c'est le Relais Saint Dalmas, estampillé Accueil Paysan. Il est tout neuf, il n'a que deux ans. Il est superbement bien entretenu, et le propriétaire mitonne de succulents repas ... hummm cette blanquette de veau (avec que des produits du coin bien sûr) !!!!
Allez il temps d'éteindre les feux, demain une dure journée m'attend.

































Mes chiffres de l'étape 2:
56,90km
7h42 dont 5h41 sur le vélo
7,4km/h de moyenne avec les pauses (9,9 sans)
48,7km/h max
1579m de D+


Dernière édition par markitos le Sam 7 Mar 2015 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Sam 7 Mar 2015 - 22:16

GTH34, étape 2 : Roqueredonde - La Font du Griffe, mercredi 04 mars 2015



Après une nuit réparatrice, le réveil de mon portable sonne à 7h30. Le temps de me préparer, d'avaler un petit déj' copieux, et de récupérer le pique-nique préparer par mon hôte, je pars enfin à 8h40... sous la pluie et le vent. Et oui toute la nuit ça a soufflé et la pluie s'est invitée au petit matin. Bon ce n'est qu'un petit crachin, et le vent du nord n'est pas trop violent. 
Je veux éviter le passage boueux de la veille par lequel je dois repasser, et pour ce faire j'emprunte la route. Je monte jusqu'au Col de l'Engayresque qui va marquer mon entrée dans le Causse du Larzac. Au col il y a un endroit bien particulier ... un temple bouddhiste. Je récupère le Réseau Vert et je rentre dans la forêt de l'Escandorgue. Je la traverserai jusqu'au Cirque de Labeil. 





















































La pluie est toujours présente, elle ne me dérange pas. Par contre cela va changer. Je bifurque en direction du Caylar, plein nord et là je me prend le vent de face, et la pluie se fait plus forte. Par contre la piste a laissé la place à une petite route de campagne. J'arrive enfin au Caylar, je fais un peu de tourisme en admirant l'Orne Sculpté et l'architecture médiévale de la ville. Par contre je vais vite repartir car je commence à me transformer en glaçon.
Juste à la sortie du Caylar je retrouve le Réseau Vert via un un chemin qui serpente entre des murs de pierres sèches. Le paysage est superbe, là je suis vraiment dans le causse. Je croise quelques copines à cornes au Dino ... quoique en y regardant bien ce sont plutôt des messieurs ...









































Le roche affleure sur le chemin, un peu comme sur les platières de Bleau, mais ici la roche est plus pointue, plus acérée. A un moment le chemin laisse la place à un single, un beau comme je les aime, technique, tout en descente. Un grand moment de pilotage. Cela cesse quand j'arrive au Cros. 

































Je retrouve ma large piste. Il se remet à pleuvoir et le vent, cette fois de dos, souffle plus fort. Mais ça reste roulable. C'est une fois passé Saint-Michel-D'Alajou que les choses vont devenir moins drôles. Le chemin est détrempé, la boue de terre rouge est venu remplacer la rocaille et la pluie se transforme en neige !!! Celle-là je ne l'attendait pas. Je savais que je pouvais rencontrer des conditions météos assez mauvaises sur le causse début mars, mais de là à passer d'un début de printemps à l'hiver en moins de 25km, je ne m'y attendais pas.
Je suis congelé, je roule tel un zombie, je ne m'arrête pas de peur de geler sur place, et les flocons sont de plus en plus gros et me fouettent le visage.
Il en ira ainsi jusqu'au hameau de La Vernède. Profitant d'une accalmie et qu'il y ait une aire de pique-nique, je m'y arrête pour manger mon repas de midi. Rapidement je tente de m'abriter, le vent est glacial et je tremble comme une feuille. Je suis plein de boue, fatigué, frigorifié et j'ai faim. Je me dépêche d'engloutir mon repas et je repars. 













Tiens il commence à neiger, c'est juste le début et un petit aperçu ...





































Je mettrai un bon moment à me réchauffer. Le relief m'aidera en cela, ça descend jusqu'à Saint-Pierre-de-la-Fage. Ce village marquera la fin de mon périple sur le plateau du causse du Larzac. Je vais remonter quelques kilomètres dans la Forêt de Notre Dame de Parlatges. Ça monte tranquillement. Par moment j'ai de beaux points de vue vers le nord et j'aperçois des monts enneigés, le Mont Lozère et le Mont Aigoual. La piste est suivie et est traversée par une DH composée de beaux modules bien entretenus. Mais je n'y croiserai pas un seul vététiste. D'ailleurs depuis hier je n'ai croisé personne, pas un vélo, pas un randonneur ...
Soudain au détour d'un virage je l'aperçois. Le Mont Saint Baudille ! Le but de mon étape. Le gite du jour se trouve au pied, mais sur le versant sud et moi j'arrive par le nord. Il va falloir donc monter au sommet. J'ai choisi l'option difficile, par le GR. Il y a une variante facile par la route. Et bien ce choix s'avéra en effet difficile. Le chemin devint vite impraticable, impossible de monter sur le vélo. Je dois pousser, voire porter. La pente est trop raide, trop accidentée et il y a de la caillasse partout. Même à pince c'est dur. Je retrouve la route pour la fin de l'ascension, et je peux finir sur le vélo. Le vent est extrêmement fort lorsque j'arrive au sommet. Il y fait un froid terrible. Je prend quand même la peine d'y admirer le paysage qui s'offre à moi à 360°.
On y voit la Grande Bleue, le lac du Salagou, les Monts d'Orb, le Carroux, les Cévennes, on devine les Pyrénées ... et il se remet à neiger quelques minutes. Je vois aussi bien plus bas les toits de la bergerie de la Font du Griffe, voisine du gite. J'aperçois aussi surtout le superbe sentier qui redescend à flanc de la montagne jusqu'à elle. Il est super tentant ce single. Il ne fait pas parti de la GTH34, je l'ai quitté en arrivant au Baudille. 


































































Je repars. Les premières centaines de mètres sont hyper exposées au vent et sont super tendues du point de vue de l'engagement physique. Je ne prend aucun risque, je commence la descente à pied. Par contre dès que je passe sur le versant sud, il n'y a plus de vent et le sentier devient enfin praticable. Là je prend un pied incroyable. Ça glisse sur les cailloux, il y a des marches, des racines, c'est technique, ludique, rapide, un vrai kiff. 
Je suis rapidement en bas, le gite est à la sortie du single. Il est 15h30. Je suis bien content d'être arrivé vue la météo du jour, mon état physique, je suis plein de boue et le vélo à bien besoin d'être lavé. 
Heureusement que la gestionnaire du gite me prêtera de quoi nettoyer le vélo, et que je pourrai frotter mon short et ma veste, et les faire sécher devant un bon feu de cheminée.
Cette nuit là j'ai eu beaucoup de mal à trouver le sommeil à cause du vent qui soufflait de plus en plus fort. Cela n'augurai rien de bon pour le lendemain.











Le chemin descendant est là, droit dans la pente...







































Mes chiffres de l'étape 2:
50,30km
6h50 dont 4h39 sur le vélo
7,4km/h de moyenne avec les pauses (10,9 sans)
41,8km/h max
1162m de D+
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Sam 7 Mar 2015 - 22:19

A venir les CR des jours 3 et 4, et dès que possible le ou les films  Wink
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 6:41

Ca manque de photos de crottes tout ça... Me demande si la montée au Baudille par le GR c'est pas le parcours de la GTMC aussi.
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 10:10

C'est fort possible, les GR étaient parfois communs à la GTMC, à la Traversée Larzac-Méditerranée, au GRP du Tour du Larzac Méridonial ... en tout cas il y a de quoi faire de belles itinérances dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
Tribal
potence
avatar

Nombre de messages : 6224
Age : 54
Localisation : Rio de Janero
Humeur : mezzo, mezzo ..

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 14:32

super ,il manquait que le Dino avec toi  Cool
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 20:11

GTH34, étape 3 : La Font du Griffe-Les Roussières, jeudi 05 mars 2015



Donc après une nuit agitée à cause de la Tramontane soufflant de plus en plus fortj je me lève à 8h. Ce matin je me suis accordé un petite "grasse mat' " car j'ai prévu de faire une étape courte. Elle ne fait sur le papier que 33km, mais cela ne veut pas dire qu'elle sera facile, bien au contraire. Tout d'abord je devrai prendre quelques chemins escarpés pour rejoindre le Cirque de l'Infernet, pour cela je vais quitter provisoirement la GTH34. Je ne la rejoindrai de nouveau qu'au Pont du Diable.
Il est 9h20 lorsque je quitte enfin la Font du Griffe. Je galère un peu avec mon GPS ce matin, je n'arrive pas à afficher la trace sur la carto... je mettrai de longues minutes à trouver la solution à mon souci. Ça commence mal... Je reprend ma route, il y a un vent à décorner les boeufs ce matin. Les rafales sont encore plus fortes que la veille, mais au moins il y a un grand ciel bleu. 
La piste monte très rapidement, les pourcentages sont de plus en plus raides. Après presque 5km je quitte la large piste pour un petit sentier technique qui passe par les Fenestrettes et qui va directement tout en haut du Cirque de l'Infernet. Le paysage a complètement changé, fini les forêts de résineux montagnards, les causses venteux et glacials, les prairies de pelouses et de buissons de buis ... Je suis maintenant dans la garrigue, il y a là du thym, du romarin, des genévriers et des chênes verts. 

































































Donc ce sentier est typé gros enduro par endroits, il descend en épingles. Je passe pas mal de passages délicats à pied, je n'oublie pas que je suis seul au milieu de nul part. Je ne croise âme qui vive depuis 3 jours. Par contre dès qu'il redevient roulant je m'éclate. Soudain il remonte, je sens que j'approche du but. Le revêtement est désormais pavé, c'est une ancienne voie romaine. Ça y est, je suis au sommet. La vue est magnifique sur le Cirque de l'Infernet. Des deux côtés d'énormes falaises montent la garde sur les gorges. En contrebas sur ma droite je vois les épingles du sentier et les murets multi-centenaires qui les supportent. La pente a l'air bien abrupte au départ. Après le sentier descend joliment à flanc de la falaise de droite. Rien que de le voir comme ça on n'a qu'une envie : foncer !































Je m'attarde un peu avant de m'élancer. Je prend quelques photos, j'admire le paysage, et surtout j'attend qu'un groupe de randonneurs dégage le chemin pour y aller. Finalement je partirai quand même avant l'arrivée de tout le groupe. Ils sont trop nombreux. Du coup dans les premières épingles je devrais en passer quelques-unes à pied pour éviter un accident. Quand enfin il n'y en a plus, je lâche les freins et trace droit dans le pentu en direction de Saint-Guilhem-le-Désert. Quel gavade cette descente. Je franchi des pierriers, des marches, des racines, des éboulements, encore des épingles ... je me régale. Un second moment de bonheur après la descente du Mont Saint Baudille. Whaouuuuu !!!! 




























Arrivé en bas, j'ai du mal à réaliser, mais il faut continuer. Quelques mètres plus loin je rentre dans le village médiéval de Saint-Guilhem-le-Désert. Mais c'est superbe ici !!! C'est décidé il faut que je revienne en famille, sans le vélo, visiter ce coin. C'est tout simplement splendide. Je tarde un peu à quitter Saint-Guilhem. 





















Je prend alors la départemental qui longe les gorges de l'Hérault jusqu'au Pont du Diable. Je récupère alors le Réseau Vert. Je quitte la montagne et les gorges pour la plaine. Je longe des champs d'oliviers et des vignes. Le vent est toujours présent. J'arrive à l'église Saint-Sylvestre-des-Brousses. Je profite d'une aire de pique-nique pour m'y restaurer. 




































































Je repars et à partir de là je vais grimper pendant plus de 17km. Jusqu'à Puéchabon ça se passe bien. Je suis rejoins par un vététiste local. Il me renseigne un peu sur la suite du chemin jusqu'aux Roussières. D'après lui, je vais bientôt me trouver face à un mur, et qu'après ça va grimper beaucoup dans la caillasse, que ce ne sera pas simple. Il n'avait pas tord. En effet ce fameux mur fut redoutable. De plus le vent souffle de plus en plus fort, et il est de face. J'ai l'impression de faire du surplace. Je me fatigue dans les raidillons. Je pousse presque plus que je ne pédale. Cette montée me semble interminable. De plus pendant plusieurs kilomètres je vais longer un haut grillage genre Jurassic Park !!! Ambiance !!! Je n'en peux plus et je n'aspire qu'à une chose, arriver au gite au plus vite. Cependant je profite des magnifiques paysages qui s'offrent à moi. Je vois au loin la Méditerranée, le Mont Saint Baudille et le Pic Saint Loup. 

































































Enfin la pente se renverse, et une belle descente me mène tout droit au gite départemental des Roussières. Je suis cuit à cause du vent et de l'effort fourni dans les derniers kilomètres pour lutter contre lui et le chemin montant et défoncé. 
Le gîte est une ancienne ferme restaurée. Encore une fois je serai seul. Cet endroit est quelque peu déprimant. J'allume un bon feu dans la grande cheminée de la salle à manger et dîne assez tôt. A 21h30 je suis couché. En effet j'ai prévu pour le lendemain un longue étape d'environ 66km jusqu'à Montpellier, la dernière de mon itinérance.
J'ai encore eu du mal à m'endormir, la Tramontane soufflait encore très fort cette nuit là. 














































Mes chiffres de l'étape 3:
36,60km
6h46 dont 4h15 sur le vélo
5,40km/h de moyenne avec les pauses (8,5 sans)
36km/h max
1204m de D+
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 20:13

GTH34, étape 4 : Les Roussières-Montpellier, vendredi 06 mars 2015


Qui dit étape longue, dit réveil aux aurores. C'est donc à 6h35 que je me lève. Le soleil va bientôt se lever. Préparation et petit déjeuner rapides, et à 7h50 je donne mes tours de roues pour cette 4ème et ultime étape. Surprise ce matin, il n'y a plus du tout de vent. Par contre je me sens fatigué, pas trop physiquement, mais surtout moralement. Les difficiles conditions météos des jours précédents ont bien entamé mon capital moral. De plus le relief ressemble à un encéphalogramme plat. C'en est même ennuyeux. Bref je ne m'amuse plus trop. La moyenne est relativement élevée, plus de 15km/h. Je traverse de plus en plus de villages, de lotissements. Les routes succèdent de plus en plus souvent aux pistes. Le paysage est beau mais monotone. A un moment le GR traverse une rivière à gué, mais l'eau est encore haute en cette saison et les blocs rocheux posés pour la franchir sont difficilement franchissables avec un VTT dans les bras. Je passe donc par le pont qui est assez proche. 










Un peu plus loin je me retrouve face à 4 vaches sur le chemin. Une d'entre elles a de belles cornes bien acérées, mais elles me laissent passer sans sourciller.








Arrivé à Notre-Dame-de-Londres, je prend la décision de squizzer une partie du parcours. Je ne vais pas monter jusqu'à Ferrières-les-Verreries. Je vais quitter le Réseau Vert provisoirement, et rejoindre Valflaunes via la D1, droit vers l'Est. Tant qu'à faire, autant aller voir de plus près le Pic Saint Loup et les falaises de la Montagne de l'Hortus au lieu de les contourner. Bien m'en a pris, la route est sympa, et passe pile-poil entre les deux montagnes. Cependant la moyenne est toujours aussi élevée, si ça continu je vais pouvoir manger en terrasse Place de la Comédie ce midi ...


Mais que faisait Rototo dans le coin ???


Lamalou ? au séant !!!






Le Mont Aigoul enneigé.








Je retrouve donc la GTH34 à Valflaunes, juste avant Saint-Mathieu-de-Tréviers. Je retrouve ma large piste hyper roulante et ennuyeuse. Je me rapproche de plus en plus de Clapiers, là où s'arrête le Réseau Vert. Entre-temps j'ai rattrapé un vététiste, je le dépose. J'ai des jambes phénoménales ce matin, mais plus trop l'envie. 
Je passe un dernier petit col et je redescend inlassablement vers Montpellier. J'arrive enfin à Clapiers, fin de la Grande Traversée de l'Hérault, enfin une des fins. Il est possible d'aller aussi jusqu'à Fondespierre, mais ça éloigne de Montpellier. 
Une fois passé Clapiers, je pénètre rapidement dans l'agglomération montpelliéraine via Castenau-le-Lez. Je retrouve la circulation automobile, la foule et les premiers bouchons ... Il est 11h50 quand j'arrive Place de la Comédie. Je file à la gare pour y changer mon billet de TGV. Je n'espérais pas finir si tôt cette 4ème étape et j'avais pris un billet pour le lendemain. Une fois fait, je retourne à l'hôtel où j'avais laissé mes affaires, j'annonce au proprio que finalement je n'y dormirai pas ce soir. Il m'autorise cependant à prendre une douche. Je mange en face de la gare et à 14h26 mon TGV remonte sur Paris.

















Voilà, c'est fini !




C'en est fini de ma Grande Traversée de l'Hérault. Je me suis régalé durant ces 4 jours même si j'en ai bavé. A peine arrivé je pense déjà à ma prochaine destination. Rien n'est choisi encore, j'ai le temps. Avant je vais profiter de ma petite famille qui m'a bien manqué, ce n'était pas facile la solitude.

Mes chiffres de l'étape 4:
54,40km
4h23 dont 3h26 sur le vélo
12,4km/h de moyenne avec les pauses (15,7 sans)
48,7km/h max
625m de D+ 
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 20:14

GTH34 du 03 au 06 mars 2015, le bilan.


Voilà c'est terminé. Ces 4 jours que j'ai fantasmés, préparés, imaginés sont désormais derrière moi. J'en ai passé des heures ces derniers mois à observer et étudier les cartes, les courbes de niveau, le relief, tenter de faire des étapes homogènes, en fonction de ces infos, des gîtes .... Et ces 4 jours sont passés à la vitesse de l'éclair.
En ce qui concerne le bilan, je pense que fait le bon choix en ce qui concerne la longueur des étapes. Les gîtes étaient idéalement placés sur le parcours. 50/55 km sont en effet le maximum à faire dans un tel périple, surtout dès qu'on roule en moyenne montagne. 
Pour la saison, j'ai un peu joué à quitte ou double, mais finalement malgré le temps hivernal sur le Larzac, et la Tramontane, ce fut pas mal. En été ça doit être une fournaise. 
Physiquement, bien que j'avais une petite crève qui me gênait surtout la nuit, j'étais en bonne forme. J'avais de bonnes jambes. J'étais presque à mon poids de forme. Les séances de home-trainer de cet hiver et les sorties à Fontainebleau ont porté leurs fruits. De plus la fait de dormir dans un vrai lit tous les soirs m'a bien aidé aussi. Déjà je n'avais pas autant de poids à porter que lors du BUL dans l'Ain. Mon sac à dos faisait au grand maximum 8/8,5kg, voire un poil plus si j'y mettais ma veste et mon T-Shirt technique. C'était largement supportable. Et de plus le fait d'être en gîte je ne m'occupais pas des repas, je ne galérais pas à chercher de l'eau pour le bivouac et peu importait la météo.
Sinon en ce qui concerne le vélo, mon Specialized Camber Carbon, je dirais que c'est le vélo idéal pour ces trip au long cours. Je l'adore, même si je l'ai un peu défiguré avec les sacoches de selle et de guidon. Mais que ces accessoires sont pratiques et indispensables pour ces périples.

J'ai beaucoup aimé cette traversée, même si elle fait la part belle aux larges pistes. Mais l'Hérault vaut vraiment que l'on s'y attarde. C'était ma première fois dans le 34, et j'y reviendrai, avec le VTT ou pas. 

Les chiffres de ma GTH34 2015 :
198,20km
25h41 dont 18h01 sur le vélo
8,15km/h de moyenne avec les pauses (11,25 sans)
48,7km/h max
4570m de D+




Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 21:08

markitos a écrit:

Voilà c'est terminé. Ces 4 jours que j'ai fantasmés, préparés, imaginés sont désormais derrière moi. J'en ai passé des heures ces derniers mois à observer et étudier les cartes, les courbes de niveau, le relief, tenter de faire des étapes homogènes, en fonction de ces infos, des gîtes ....
Qu'est ce que tu te fais chier à préparer tout ce bordel, fais comme le dinogod, tout à l'arrache Cool
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Dim 8 Mar 2015 - 21:12

Sinon c'est qui le môme sur les photos qui a pris le vélo de son papa Question Arrow
Revenir en haut Aller en bas
wwwfabien
Numero atomique "22"
avatar

Nombre de messages : 7661
Localisation : Orsay

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 7:52

super  belle itinérance !

Tu avais quoi dans ton sac à dos et dans ta sacoche de guidon ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.altira-cycles.fr
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5249
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 9:42

Belle aventure, la prochaine je viens avec toi et le Dinogood Wink

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 12:45

Mi-avril, la Régordane !
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 18:09

wwwfabien a écrit:
super  belle itinérance !

Tu avais quoi dans ton sac à dos et dans ta sacoche de guidon ?

Merci Wink

Dans ma sacoche de selle j'avais un câble de dérailleur, des plaquettes de frein, les barres de céréales, du menu matos pour l'APN, la GoPro, les cartes IGN pour l'étape du jour, mes lunettes quand je les enlevai, mon smartphone, une partie du pique-nique, un buff quand je ne le portais pas ... et quelques autres bricoles dont une frontale, et un feu arrière. 

Dans le sac à dos j'avais mon sac de couchage et drap de sac en soie. J'avais des doutes sur la qualité des hébergements mais je me suis trompé. La prochaine fois je ne prend pas le sac de couchage, juste le drap de soie. 
J'avais un cuissard Endura de rechange. Je n'avais qu'un short que je portais. 
J'avais pris 2 maillots de rechange, et j'en ai utilisé qu'un

3 paires de chaussettes de VTT, elles me servaient aussi pour le soir. 
Un pantalon léger DKT pour le soir. CLIC : Arpenaz 20
Un petit pull polaire DKT Forclaz 20, un tout petit prix pour un produit très efficace et léger.CLIC : Pull Forclaz 20
2 t-shirt en coton pour le soir et la nuit, et 3 slips.
1 trousse de toilette et  1 trousse de secours qui tenait dedans.
1 serviette microfibre dans sa petite housse.
1 paire de petites tennis pour le soir. J'ai une paire en matière très fine d'été, et très légère.
Mes pompes HP et BP, 2 chambres à air.
La poche à eau Camelbak de 3l, mais remplie avec 1,5l.
Un câble antivol et son cadenas, qui n'ont pas servi.
Mes cartes IGN et les fiches du guide Chamina qui m'intéressaient. 
1 livre de poche (j'ai bien fait, il n'y a ni TV ni radio dans les gîtes)
1 petit carnet pour mes notes avec un Bic 4 couleurs
Mon petit portefeuille (CB, monnaie, carte vitale, carte de mutuelle, CNI ... le strict nécessaire)
Ma carte SNCF ... 
1 rouleau de PQ (lui a servi une fois ...)
Des kleenex, 3 paquets (j'avais la crève)
un tube de crème NOK ... efficace
Les câbles de charge de l'APN, le tel et la Gopro. 

Et de l'outillage, une patte de dérailleur, une petite fiole d'huile, des attaches rapides... dans la sacoche de selle. Elle est assez petite.

Et je crois bien que c'est tout ...


Dernière édition par markitos le Mar 10 Mar 2015 - 19:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 18:13

Je peux encore gagner un peu de poids, j'avais sur le dos environ 6/6,5kg sans la flotte et sans le repas du midi. Donc au total je pense que je portais 8,5kg, et presque 9kg quand j'enlevais ma veste et mon T-Shirt technique. A aucun moment je n'ai souffert du poids du sac, au contraire du mois de juin lors du BUL dans le Jura.
Revenir en haut Aller en bas
Oldboy
whatever happened, happened
avatar

Nombre de messages : 578
Localisation : Quenelle Land
Humeur : Errare humanum est, perseverare diabolicum

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 21:21

super  chouette trip !! Quand je serai capable de faire plus de 30 bornes tous les 15j...


Dino ta gueule !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16420
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 9 Mar 2015 - 22:42

Feignasse de vieux garçon !!!!
 
Bravo pour ton périple Markitos !! Wink

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Mer 18 Mar 2015 - 6:57

Le film de mon itinérance Wink

Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3907
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Ven 17 Avr 2015 - 16:22

Je viens de me rendre compte que certains bandeaux du forum sont illustrés par des spots héraultais dont un que j'ai "kiffé grave"  drunken

Revenir en haut Aller en bas
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5249
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Sam 18 Avr 2015 - 7:13

Salagou camp 1 Wink

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
Tribal
potence
avatar

Nombre de messages : 6224
Age : 54
Localisation : Rio de Janero
Humeur : mezzo, mezzo ..

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Sam 18 Avr 2015 - 16:34

Made in Nicus ...
Revenir en haut Aller en bas
taurus
Grognon
avatar

Nombre de messages : 14698
Localisation : Sept-sept
Humeur : entretien a la pratique vtt !!

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Lun 20 Avr 2015 - 18:48

non la photo de base est copyright rototo ! Marmotte
souvenirs




_________________
"Donner moi la force de changer ce qui peut être changé, d'accepter ce qui ne peut pas être changé, et la sagesse de faire la différence entre les deux"

Revenir en haut Aller en bas
http://hell-bike.forumperso.com
Tribal
potence
avatar

Nombre de messages : 6224
Age : 54
Localisation : Rio de Janero
Humeur : mezzo, mezzo ..

MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   Mar 21 Avr 2015 - 5:40

Vous êtes beaux !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CR] GTH34, de Bédarieux à Montpellier. Du 03 au 07 mars 2015.
» compil\' de sites pour moto
» [Marathon de Montpellier 2004] CR d'Erik
» pro à Montpellier
» GAG à Montpellier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum hell-bike VTT :: Evenements - Sorties - Entrainements :: Comptes Rendu et Photos-
Sauter vers: