forum velo dans tous ses états
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GTMC 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 16:36

Salut les potos, voici le lien des photos ! GTMC sur Picasa
CR à suivre....
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 17:09

J1 : Clermont Ferrand - Laschamps, 67 km et 1300 m de D+.

Après une courte nuit (3h), j'hésite à me recoucher et à repousser mon départ et puis non, j'y vais !
Le TER partait à 7h30 et m'amenait à Clermont. Y avait plein de copains pour Reignou dedans ! Les boyaux me travaillent, je vais poser une dinocrotte dans les gogues du train.

Arrivée vers 9h30 à Clermont, gros coup de flippe quand je constate que le GPS a l'air de bloquer sur le chargement de la trace, faut voir qu'elle fait 670 km.... Après un bon moment de jardinage dans la ville, il se décide à l'afficher à l'écran. Premier souci mécanique : j'avais changé la chaîne la veille et à chaque coup de pédale, y a un espèce d'àcoup bien violent qui me fait penser que je vais tout arracher. Ca finit par passer... Ca monte pour quitter Clermont, j'achète du pain à Durtol et ça monte encore après.

Bon dieu, les boyaux me travaillent encore ! Je laisse le vélo et descends en contrebas reposer une dinocrotte. Je remonte, arrive à une tour télécom, oh un gusse et une nana en bustier-minijupe-escarpins, super la tenue pour se promener ! Je passe la tour, me rend compte que c'est pas trop le chemin et reviens sur mes pas. Je mate la nana, elle est pas bien féminine quand même et puis quand elle parle... mais c'est un travelo lol!  En rebroussant chemin, je trouve plein de mecs à l'air lubrique se garer, quand je pense que je me suis retrouvé le cul à l'air à quelques mètres de là....
A Volvic, ils vendent le galet qui débouche les bouteilles :

Je trouve même pas un peu d'eau à taper...
Pas mal de piste, et au moment du repas les tripes me travaillent et je pose une nouvelle dinocrotte !
On contourne le Puy de Dome
Y a un peu de monde et y a même un blaireau qui fait une remarque comme quoi l'abondance de vélos semble le gêner... Je devais être le deuxième...
Je dors à Laschamps dans un gite d'étape agréable mais un poil cher (18 € si ma mémoire est bonne). Je comptais m'arrêter plus loin mais gros coup de pompe à cause de la nuit courte. Au démontage, je me rends compte qu'une vis des sacoches s'est barrée, pas bien Ortlieb ! C'est une vis qui maintient le rail inférieur de la sacoche et elle tient aussi le carter de protection, en plus c'est du plastoc pourri, à 100 € la paire ça fait mal au cul et bien sûr j'en ai pas en rab, je devrais bricoler un truc avec des rislans (ça tiendra jusqu'à l'avant dernier jour).

J2 : Laschamps - Chaumiane, 71 km et 1700 m de D+ :

Départ ni trop tôt ni trop tard, je me rends compte que je perds de la pression à l'AR (le pneu avait déjà donné des signes de faiblesse au Stevenson et sur le RDTN), je regonfle, puis après ce gué :

je me décide à balancer du Notubes parce que ça fuit encore. La météo varie du voilé au beau.
A Orcival :

je m'achète un rab de frometon et de jambon histoire de goûter les productions locales (et histoire de le faire mariner 3 jours dans des sacoches noires en plein soleil).
Le Puy de Dôme s'éloigne :

Passage au lac de Servières où y a un peu de peuple :



puis vers le Lac du Chambon, mon dérailleur AR se met franchement à déconner et à faire des vrombissements de Boeing !



Après inspection il s'avère que le galet supérieur ne tourne plus et que la chaîne glisse dessus. Après inspection ultérieure il s'avère que le roulement est mort lol!, une flasque a disparu, les cages à bille sont réduites en purée métallique et il n'y a plus que 4 billes.
En plus j'ai plus d'eau alors comme Indiana Jones je récupère l'eau de la rivière que je purifie avec mes pastilles magique (et 30 minutes après le temps que les pastilles agissent j'arrivai à Besse où y avait de quoi refaire le plein...). L'heure est grave, je demande à la madame de l'office du tourisme si il y a un magasin de vélo ici, elle me dit qu'il faut aller à Super Besse et que ça monte... J'hésite donc à faire le détour pour Super Besse sans être sûr qu'ils aient mon galet ou de tenter de le trouver à St Flour le surlendemain...

Arrivée à Chaumiane, il a plu avant mon passage et le sol est bousillé par les engins forestiers. Le gite est en face d'une ferme à St Nectaire, ça sent la vache lol!

Encore mieux, l'intérieur :
[img]https://lh4.googleusercontent.com/-RqK_QwMfjPk/UfPvd9EZxMI/AAAAAAAAG4A/MezTum6vnj0/s640/CIMG9715.JPG|/img]

C'est un peu crado et à l'étage y a 30 plumards en vrac spécial gang bang chez les paysans ! En plus un robinet coule en bas et on entend le bruit de l'eau dans le dortoir. Ceci dit c'est pas cher et j'ai pas eu de scrupule à faire ma lessive et à laisser s'égoutter le linge sur le sol. Et puis j'ai pas fait caca de la journée !


Dernière édition par le dino le Sam 27 Juil 2013 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 17:27

J3 : Chaumiane - Chalinargues, 58 km et 1100 m de D+ :
Finalement grâce à la 3G, je commande mes galets chez Alltricks pour les faire livrer le lendemain chez un relais colis à St Flour, le dérailleur devrait tenir une journée de plus.

Au début tout va bien la vie est belle, les vaches paissent et c'est bucolique.
Puis j'arrive à la Godivelle. La patronne de l'auberge accepte de me vendre un bout de pain. Ensuite faut trouver le sentier. Je jardine pas mal autour du lac sauf que c'est pas là, je m'écarte de la trace. En regardant bien et en lisant le topo, je me rends compte qu'il faut passer une clôture et rouler dans le pré. Sauf que pour passer la clôture, y a une échelle.... La première, je la passe en trouvant un passage à côté où la clôture s'ouvre. Sauf que la deuxième :

Pas moyen de la contourner ! Ca me fait chier de démonter les sacoches vu qu'elles sont ficelées de partout, je tente la manière forte.

En passant de l'autre côté j'arrive à hisser et tirer le vélo mais dans l'affaire la loupiote AR se barre et tombe dans le champ voisin, sauf qu'il y a une clôture électrique et que je me prends un bon coup de jus.... J'arrive à écarter les barbelés à l'aide d'un bout de bois pour aller la chercher.

Sinon on roule/pousse dans le pré, et la troisième échelle j'arrive à soulever le vélo chargé et à le passer de l'autre côté de la clôture mais quel merdier !



Ca monte jusqu'au col de Chamouroux où je bouffe, puis ça monte encore au Buron de je ne sais quoi et je prends la flotte dans la descente sur Allanches où j'achète du pain.
Ca s'arrête, j'arrive par les sentiers à Chalinargues où je galère un peu pour trouver le gîte, y a même des enturbannés dans le jardin public.

Gîte tout confort avec une baignoire, pendant que je m'installe y a un groupe de 5 VTT qui débarque, ils viennent d'Aubagne et font aussi la GTMC mais à un train de sénateur (faut voir qu'ils ont tous dans les 50/60), y a 3 ou 4 profs dans le lot, y a que nous pour nous permettre d'aller faire les gugusses en montagne pendant 2 semaines:lol!: 
Je dépanne un des papys (il cherchait un câble de dérailleur pour le vélo de sa femme qu'il trouvera finalement ailleurs) et je l'aide à bricoler le bordel, en échange ils me font partager leur repas:pig: pig 
Bonne nuit de repos. J'ai encore pas fait caca pendant l'étape et le dérailleur tient. En plus j'avais prévu au départ d'aller jusqu'à Neussargues mais quand le mec m'a annoncé le tarif de la chambre, j'ai tiqué, j'ai trouvé le gîte de Chalinargues où ça coûtait deux ou trois fois moins cher et je l'ai rappelé prétextant un coup de pompe lol!
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16430
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 18:20

De la balle ce CR !
Pour ta clôture, la solution consiste à mettre le vélo sur l'épaule si celui-ci n'est pas trop lourd. Sinon, bonjour la galère !

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 18:26

A 22 kilos + 7 kilos sur le dos, je peux te dire que j'ai pas trop envie de faire de l'escalade....
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16430
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 18:27

Là je comprends bien ! Laughing

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 18:52

J4 : Chalinargues - Paulhac, 75 km et 1800 m de D+ :
Je quitte le gîte un peu après le groupe d'Aubagnais. Pour la 1e fois il fait brumeux et on y voit rien. A la faveur d'une descente je retrouve les Aubagnais qui ont crevé. Je leur fais un peu de pub pour le Dakota 20 (il se trouve que la retraitée l'avait eu en cadeau pour son départ à la retraite mais ne s'était pas penchée sur la question de l'utiliser lol! ) et je repars. Un peu de jardinage avant d'arriver à Neussargues où je finis par couper dans une prairie parce que y a plus trop de chemin ou alors il est clôturé. A Neussargues je ravitaille en fruits secs et chocolat. A la montée le ciel se dégage et c'est beau !



Château de Sailhant près de Saint Flour.
Bon ça commence à merder au niveau du timing parce que je dois être à midi à St Flour pour récupérer mes galets, sinon faudra attendre la réouverture du magasin. Je traverse une route, CLANG ! Putain, un rayon pété à l'AR, Fabien escroc Twisted Evil Je quitte la trace de la GTMC et prend la route mais ça monte jusqu'à St Flour (en fait y a une partie haute et une partie basse et la GTMC reste en bas). J'appelle Michou le fleuriste pour lui dire de m'attendre un peu, mais une fois arrivé en haut c'est la galère, sur Google Maps je suis localisé n'importe comment et sur le Dakota y a plus de piles et pressé par le temps je ne les change pas. Je commence à descendre, pour remonter puis ensuite redescendre parce que c'est bien en bas, et paf 20 minutes de retard chez le fleuriste pour rien lui acheter lol! Je me mets en quête d'une pharmacie pour acheter du Voltarène parce que j'ai un genou douloureux suite à la piscine du dimanche, y en a une juste en face mais fermée et bing, la pharmacie de garde est en haut ! Remontée par une rue hyper pentue et paf la pharmacie est fermée le midi Twisted Evil Heureusement j'en trouve une autre pas loin mais j'ai bien perdu du temps, je prends du pain et je repars.


Je retrouve les Aubagnais plus loin sur le parcours en train de casser la croûte, ils ont profité de mes déboires Sainflorains pour me dépasser. Je bouffe avec eux, ils restent à glander (ils ont prévu de faire étape plus tôt et moi je veux rallier Paulhac parce que c'est le premier gîte pas cher) et je repars. Là les dinoboyaux se remettent en action et je dois aller poser une dinocrotte à côté du chemin.
Là j'en ai un peu chié, à longer l'A75 alors qu'il faisait bien chaud et que je me sentais ramollo.
En plus je sais qu'il reste une côte de 500 m de D+ à 6 ou 7% de moyenne. Pour finir la météo se gâte et l'orage menace.... Je m'arrête à Ruynes en Margeride au cimetière faire le plein d'eau, je fais le tour complet du cimetière sans trouver le robinet pour le trouver juste à l'entrée boulet 

Puis la montée de la mort avec quelques rampes à passer à pied et le reste à vélo. L'orage s'éloigne, j'y échappe encore. En haut, joli chemin de crête

et arrivée au Mont Mouchet, haut lieu de la résistance anti-boches Twisted Evil 

Je monte au sommet (parfois un peu galère) et jolie vue :

et descente jusqu'à Paulhac. Je vois un autre VTT dans la grange et je rencontre Philippe qui fait aussi la GTMC (en partie). Et il est prof aussi, c'est un converti comme Seb91 qui a quitté ses STI pour faire de la physique. On cause et on décide de faire un bout de route ensemble le lendemain. Le gîte est un peu décati, y a de quoi faire chauffer mais pas de quoi faire la vaisselle de toute façon j'ai encore du sauciflard et du fromage en fusion. Nuit correcte jusqu'à ce que ce putain de coq se décide à foutre le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
wwwfabien
Numero atomique "22"
avatar

Nombre de messages : 7665
Localisation : Orsay

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Sam 27 Juil 2013 - 19:09

Ca me rappelle des bons souvenirs, en fait j'en ai déjà fait pas mal de bouts de cette GTMC.

St Flour, mignon village sur sa lave basaltique où les restos te jettent dehors à 13h ! Lors d'une coupe de France FFC là bas, la veille je reconnais le parcours, retourne me laver dans la ferme bio/chambre d'hôte et retourne à St Flour pour grailler. J'ai la dalle il est 13h et j'ai roulé le matin. Dans chaque resto le même refrain, "ah non on ne sert plus à cette heure là" Shocked  Finalement j'ai manger 2 sandwichs au café de la place du village. Les proprios étaient super sympas ce qui changeait des restaurateurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.altira-cycles.fr
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Dim 28 Juil 2013 - 17:07

J5 : Paulhac - Auriac, 88 km et 1700 m de D+
J'avais la volonté de faire plus court comme étape vu que celle de la veille était difficile, mais vu la raréfaction des gîtes d'étape fallait pousser jusqu'à Auriac ou prendre un hôtel/chambre d'hôtes qui fait monter la note. Je change mon galet, Philippe m'attend et on part ensemble (le fripon veut profiter de mon GPS:twisted: ).


On fait quelques courses à Chanaleilles, je me retrouve avec du pain de mie vu que le boulanger passe plus tard...
Dans la montée au Sauvage, je commence à marquer le pas...

Et bling, dans la descente vers la Baraque des Bouviers, l'APN tombe de son étui mal refermé, écran peté !

Bon il marche encore plus ou moins et heureusement y a un viseur optique mais c'est moins pratique...
A la Baraque Philou me paie un coup à boire et mes dinotripes sont prises tout d'un coup d'une envie d'évacuation, je me rue aux chiottes que je retapisse à ma sauce.
Au Giraldès on ne suit pas les conseils du rongeur et on trace Twisted Evil 
L'orage menace mais on ne prendra que quelques gouttes au final.
Au Lac Charpal il fait à nouveau beau !

Par contre il a du pleuvoir récemment parce qu'il y a quelques flaquouilles.

Un joli tunnel pour protéger les trains de la neige.

On descend vers Bagnols les Bains.

Le château du Tournel plus bas.


Descente rigolote pour arriver à la route.

Et là cette fripouille profite de mes pauses photos pour se barrer devant et louper le plus beau single de la GTMC !


Je le retrouve à Bagnols les Bains, il a lâchement pris la route, on va ravitailler à l'épicerie, je reprends du fromage histoire de l'affiner par 35° et là vient la putain de montée vers Auriac sur le bitume et je suis cuit !

Par contre le hameau est superbe et le gîte très sympa, style vieille baraque.


On fait la lessive, on graille, on se piaute (y a deux gusses qui viendront foutre le bordel en débarquant plus tard et en poussant Philippe à changer de piaule), enfin moi j'ai bien dormi !" />
Revenir en haut Aller en bas
le dino
VIP
avatar

Nombre de messages : 9154
Age : 39
Localisation : fin fond du 69
Humeur : j'ai faim

MessageSujet: Re: GTMC 2013   Dim 28 Juil 2013 - 17:26

J6 : Auriac - Florac, 69 km et 900 m de D+ :
Bon là l'idée c'est vraiment de faire plus court parce que les étapes de 10 h ça suffit Twisted Evil 

La végétation et le paysage commencent à changer à l'approche du Mont Lozère.

Là encore le GPS fait l'affaire !

Petite déception, par rapport à Stevenson on ne monte pas aussi haut sur le mont Lo et surtout c'est tout par la route....
De l'autre côté c'est toujours aussi top !


On quitte la montagne à vache pour rentrer dans un truc qui a de la gueule.


Et on arrive aux sources du Tarn.

L'arrivée sur Pont de Montvert est bien moins sympa que sur le Stevenson, par contre il fait un peu plus chaud qu'au printemps....

Y a des poulettes grasses qui se baignent, et y en a même qui sautent du pont.

On ravitaille en pain et en petite douceur (fondant à la chataîgne soit disant local qui n'a rien de mémorable) et juste avant de manger, la dinocrotte me reprend ! Je dois sortir de la ville pour trouver un endroit où la poser et revenir ensuite.
Après manger (y avait du peuple à Pont de MOnvert), on se dirige vers Florac, par un chemin plus court que sur le Stevenson.

On croise une famille qui fait la GTMC : 2 parents, 4 gamines (dont deux qui doivent avoir moins de 10 ans), pas de casque, des vélos moisis, une remorque pour le père derrière son vieux Scott à cantilever, ils sont partis de Bagnols la veille mais à mon avis ils ont du rapidement laisser tomber...
En tout cas même si c'est édulcoré par rapport au Stevenson, les points de vue sont au top !



Et on débarque à Florac, j'avais pas réservé ce coup-ci... Manque de bol : premier gîte complet, deuxième gîte (celui du printemps avec les proctologues), complet aussi ! Il est marqué sur la porte réservé 5 ou 6 jours pour je ne sais quel groupe de trou du cul joueurs de djembé, et juste à côté il y a une affiche disant "ceci est un gîte d'étape c'est 4 nuits maxi".....
Là je maudis Philippe qui en plus a sa tente, heureusement je trouve un hôtel pas trop cher et il se joint à moi pour prendre une chambre double et faire descendre la note. Le proprio très sympa nous trouve un local pour les vélos. On va manger en ville, dans un resto pourtant déconseillé par je ne sais plus quel site pour 12.50 on a le menu avec salade, aligot et dessert et c'était pas mauvais du tout. En plus y a deux serveuses : une avec des jolies jambes et l'autre avec des gros nibards qu'elle me colle sous le nez quand elle vient prendre la commande pig Y a aussi un gros poivrot cradingue à l'intérieur avec la carte des vins sur le pif, un T-shirt qui a connu des jours meilleurs et une odeur assez prononcée qui essaie de flirter avec les serveuses...
On va promener dans Florac, et là encore la dinocrotte me taraude pour un retour rapide à la casa !
Gros dodo Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GTMC 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
GTMC 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GTMC 2013
» 2013 - [Corvette] C7 Stingray et cabriolet
» 2013 - [Porsche] Macan
» Autoroute 2013
» 2013 [ Toyota] Previa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum hell-bike VTT :: Evenements - Sorties - Entrainements :: Comptes Rendu et Photos-
Sauter vers: