forum velo dans tous ses états
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Dim 6 Mai 2012 - 21:31

Avant tout CR, juste une photo des 2 héros du WE. Chapeau bas messieurs

Revenir en haut Aller en bas
Supersonicus
potence
avatar

Nombre de messages : 5249
Age : 27
Localisation : Basquesie
Humeur : Qui sait tout souffrir peut tout oser

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Dim 6 Mai 2012 - 21:40


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
http://supersonicus.blogspot.fr/
wwwfabien
Numero atomique "22"
avatar

Nombre de messages : 7663
Localisation : Orsay

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 5:38

cheers cheers cheers


(Seb t'as l'air d'avoir souffert un peu !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.altira-cycles.fr
emalyg
Végétable gainage flowers
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 44
Localisation : Amérique du sud
Humeur : la même que taurus

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 6:29

BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16421
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 7:06

Merci I love you

wwwfabien a écrit:
cheers cheers cheers


(Seb t'as l'air d'avoir souffert un peu !)

Et pas qu'un peu.... Juste pour soulever le vélo là.... Laughing Par contre, la veste Endura, mise sous la flotte vers 19h et plus quittée jusqu'au bout (sauf pour changer de t-shirt). Et pas une goutte de pluie n'a traversée. Hallucinant ! Un vrai plus par ces conditions !
Revenir en haut Aller en bas
Tortuga
c'est flou en noir !!
avatar

Nombre de messages : 2953
Localisation : Vallée de Chevreuse
Humeur : The bike world in one click!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 8:09

Mega respect les solos, le Seb à la fin, on avait l'impression que le Yeti le portait Shocked Laughing

Conditions pas forcement idéales mais c'était vraiment cool comme expérience pour mon premier 24H (enfin je ne le pense pas tout de suite car je suis au boulot aujourd'hui et ça pique car je n'ai réussi à dormir qu'une heure entre samedi et dimanche)

Corrigez moi si je me trompe mais le tour ne faisait que 8,5km et 115D+ réel au début puis 8km et 80D+ à la fin je crois....

Les bichons du Manet ne sont pas mécontents même si ils avaient comme objectif le top 5, on finit 6 dans notre caté et 10 au scratch, j'ai fait 2 tours de nuit un peu laborieux apparement, le champagne et la biere n'ont pas eu l'effet escompté Laughing Embarassed Laughing

_________________
Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alltricks.fr
ZilB
Hobbit Furieux
avatar

Nombre de messages : 1672
Localisation : 77
Humeur : Méchant hobbit !

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 8:59

Seb et Marmotte présidents ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
ZilB
Hobbit Furieux
avatar

Nombre de messages : 1672
Localisation : 77
Humeur : Méchant hobbit !

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 8:59

Seb et Marmotte présidents ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 10:10

Seb je te confirme les 8,5km du circuit du début, par contre j'ai pas vérifié le D+. En fait j'ai 8,4km ... mais on va pas chipoter Laughing
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 10:10

Tout d'abord je voulais remercier et féliciter tous les participants de la Horde et du forum ami, Hell Bike avec qui j'ai passé un excellent WE dans une très bonne ambiance malgré un temps très humide
Merci aussi à mes co-équipiers du club de Bois-le-Roi, VTT BTT COSEG, club dont je faisais parti il y a quelques années. Voilà, c'est dit

Nous sommes samedi matin, il est 6h30 je suis réveillé, avant que mon réveil ne sonne. Après une semaine à me lever à 3h du matin, c'est une grasse
mat' pour moi lol!
Je me lève donc, petit déj copieux, préparation du bonhomme et je charge la voiture. Il est environ 8h quand je termine ... que faire ? on a RDV à 10h à Buthiers ... allez je pars, pas grave si j'arrive en avance. Je suis sur place vers 9h donc, j'ai bien fait car je peux récupérer les emplacements de camping, mon doigt électronique et commencer à décharger mes affaires. Un peu avant 10h les autres participants commencent à arriver : les VTT BTT COSEG, Flo, Lasouque, Zilb, P'tit Canard et enfin Ub!k ... mais qu'est-ce qu'il a ? ... Ub!k porte une minerve Shocked il a mal aux cervicales, ça commence fort
Bon c'est pas tout, il faut installer le campement : un grand barnum apporter par les VTT BTT, le petit barnum de Flo, les tentes individuelles. Entre temps arrivent Seb91, Marmotte et Hug, voilà on est au complet. Il y a sur notre petit village-vacances:
- une équipe de 4 : les Moissonneuses Batteuses Enflammées Krù V2-SR Style'z (Ub!k, Leflo, Lasouque81 et Zilb)
- une équipe de 2 : la Horde Sauvage du Val-de-Marne ( P'tit Canard et Hug)
- une équipe de 6 : VTT BTT COSEG 2 (5 VTT BTT COSEG et Markitos)
- et 3 solos : VTT BTT COSEG 1 (Christophe)
La Marmotte
Tajine (Seb91)
Voilà 15 bonhommes qui sont là pour faire du VTT pendant 24h et passer un bon moment entre potes cheers

Vers 13h, après s'être restaurés et changés, on part tous les 15 pour faire les photos de groupes, et faire le tour de reconnaissance du circuit. Il
est très sympa, tout en relance avec quelques coups de cul, des singles pleins de virages, des faux-plats que je déteste ... bref on est tous d'accord : on va bien s'amuser
A 15h c'est le départ de la course. Comme l'an dernier c'est un départ lancé, Zilb manque le holeshot de peu, mon co-équipier, Olivier est bien
placé aussi dans les 20 premiers, les autres suivent de près. C'est parti pour 24h de folie. Il fait beau, ça s'annonce bien. Je ne pars pour ma part qu'en 4ème position, mes co-équipiers tournent en 30mn environ, moins pour certains. Ça y est, c'est mon tour je pars pleine balle, il faut dire que tout le monde me regarde, et pendant 300m environ on longe le camping et il y a tout plein de paires d'yeux qui nous surveillent Laughing Les 800 premiers mètres sont tranquille, et soudain on attaque une petite descente dans un jardin privé Shocked attention il y a des piquets en bois à l'entrée du jardin et ça passe tout juste, ce sont de véritables pièges. La première difficulté est une montée avec 2 grosses marches que tout le monde passe à pied (mais mon petit doigt m'a dit qu'un hordeux se vante de les avoir passer sur le vélo Razz )
Le circuit est donné pour 9,3 km selon les organisateurs et 145m de D+. Mon GPS me donnera 3 fois un total de 8,4km ... presque 1km de différence... La suite de mon circuit se passe bien entre les raidars, les virolos et tout à coup je rattrape un solo qui a une crampe, il me bloque le passage et je pose donc pied à terre et là c'est le drame : moi aussi j'ai un début de crampe, je l'étire immédiatement ... plus de peur que de mal mais c'est une sacrée alerte. Est-ce le froid, la fatigue, un départ trop rapide ??? Quoi qu'il en soit j'apprends plus tard que l'on est nombreux à avoir eu ce problème dans les 2 premiers tours, étrange scratch
Je continu mon parcours, je me fais doubler par de véritables avions mais je m'en fiche, je vais à mon rythme, tant est si bien que je termine mon
tour en 41mn. Je passe mon relai et rentre au campement. Je dois attendre 2h30 au moins avant de repartir. J'en profite pour me restaurer et tout à coup on entend le tonnerre Evil or Very Mad et voilà c'est parti, il pleut. Ce n'est pas une pluie d'orage violente mais une pluie discontinue. On est tous dégoûté. On revoit les participants qui ont fini leur tour rentrer trempés. Heureusement qu'on à tous apporter suffisamment de change. Je repars pour mon deuxième tour à 20h, il se passe bien mais il pleut encore, le mental est entamé. Le terrain devient boueux par endroits mais il reste praticable. Je
commence cependant à regretter de ne pas avoir changer mon pneu arrière pour un plus cramponné Mad il patine le Crossmark ...
Je termine mon tour en 43mn même si j'avais l'impression d'avoir été mieux et plus rapide sur celui-ci Suspect J'en termine et m'aperçoit que la nuit commence à poindre le bout de son nez, dans moins d'une heure il fera nuit. Il est temps de préparer mon éclairage pour mes runs de nuit. Quand j'arrive au campement je me rend compte que pour certains la motivation n'y est plus. La pluie les a refroidis, surtout au sein de mon équipe
Certains m'annoncent même qu'ils abandonnent ... bref c'est la loose. Que faire ???? Un seul, Olivier veut vraiment continuer, et il part pour un tour de nuit. Personne ne veut y aller pour le relever, il est presque minuit et c'est moi qui me dévoue. Il termine son tour en 41mn (de jour il est en 30mn) et me passe le relais. C'est parti pour une nocturne forestière à Buthiers.
Très vite je me rend compte que mon éclairage (Sigma Mirage EVO) est dépassé face aux Magicshine, mais bon il est suffisant. Dès le départ je me fais une grosse frayeur. Je suis arrivé trop vite dans l'entré du jardin privé que l'on traverse et avec la pluie le terrain est devenu très glissant. Je freine trop tard et je pars à la faute. Je glisse et m'empale dans 2 des fameux piquets en bois. Je me fais bien mal aux 2 cuisses mais c'est supportable. D'ailleurs la douleur va très vite s'estomper et se faire oublier. Mais voilà je suis averti, c'est devenu très très glissant, l'alerte a été sévère Shocked
Je fais tant bien que mal mon tour de nuit, il pleut mais ne fais pas froid ... ça patine, ça glisse sévère par endroits mais ça reste très fun. Les sensations sont complètement différentes et j'arrive quand même à me faire plaisir par moments. Mais le mental est assez bas à cause de la pluie omniprésente depuis 18h Evil or Very Mad Je termine mon tour en 58mn éreinté, passe le relais à Olivier (toujours lui) et l'avise que je ne le relèverai pas, je pars me coucher. Au campement mes autres co-équipiers me confirment leur abandon définitifs ... du coup je pars dormir dans l'optique de remballer mes affaires le lendemain matin.


Dernière édition par markitos le Lun 7 Mai 2012 - 11:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 10:10

Dimanche matin, il est 6h45 lorsque je me réveille. Je retire mes boules-quies et là je rend compte qu'il pleut abondamment Evil or Very Mad Je prend mon petit déj offert par l'orga et file préparer mes affaires pour les charger dans la voiture. Entre temps il y a Olivier qui est sur le circuit depuis 7h. Dans la nuit il a fait 2 ou 3 tours supplémentaires.
Je m'engouffre dans ma tente et soudain je me met à cogiter... je ne suis pas venu ici pour bâcher. Ce sont mes premières 24h et je ne veux pas en rester à 3 tours seulement.
Et c'est décidé je repars, je me change fissa et annonce à tous que j'y retourne, je vais relever Olivier cheers C'est sous les encouragements bruyants de la Horde que je file à l'aire de relais. J'attends un petit moment qu'Olivier revienne et je pars rouler. Dans la nuit le parcours a été amputé d'une portion qui était devenue dangereuse sur la toute fin du circuit. Ça tombe bien on évite ainsi la dernière côte qui faisait bien mal aux pattes juste avant le pointage final. Je fais mon tour en 45mn, j'accuse un peu la fatigue et le manque de sommeil cumulé de la semaine. Sur l'aire de relais je cri
le nom de mon équipe, mais personne ne répond, je ne réfléchi pas et je repars pour un second tour. Ce n'étais pas prévu. D'ailleurs sur les 200
premiers mètres je me demande si je ne vais pas quitter le circuit au niveau de notre emplacement ... mais non machinalement je continue. Le
rythme ne baisse pas dans ce deuxième tour, je roule même mieux. Je le finirai tout de même en 45mn comme le premier mais c'est parce que je me
suis arrêté 3 ou 4 fois à cause de remonter de chaîne qui ont entamé ma base droite sérieusement. La chaîne venant se coincer entre la base et
le grand plateau. La transmission est dans un sale état, la boue et le sable font des dégâts. J'ai les jambes pour faire un 3ème tour mais je préfère arrêter à la fin du second pour éviter de casser la transmission. Dans mon esprit je vais la nettoyer et refaire un tour ou deux. Mais à mon retour mes co-équipiers ont commencé à ranger leurs affaires, ils rentrent. La mauvaise nouvelle pour moi, s'ils partent ils vont rendre leur pointeur électronique et moi aussi je vais devoir aussi le faire.
S'en est fini de mes 24h Crying or Very sad
Les VTT BTT COSEG sont hors courses et s'en vont chez eux. Je décide de rester pour encourager la Horde, enfin ce qu'il en reste car Hug et P'tit Coin Coin ont abandonné dans la nuit sur blessure de P'tit Coin Coin
J'encourage aussi Seb91 et Marmotte qui nous font un véritable marathon de VTT.
D'ailleurs Seb91 finira 2ème des solos et Marmotte 4ème cheers Les Moissonneuses... finiront 4ème des 4H
A 15h dimanche c'est la fin. On remballe les tentes, les vélos, et nos affaires. On assiste à la remise des récompenses, enfin surtout celle de Seb91. Et il est temps de se dire au revoir.

J'ai fait donc 5 tours ( plus un 6ème de reconnaissance), ce qui me fait un total d'environ 50km au total et 800m de D+.

Ce qui est sûr c'est que pour l'an prochain je veux en être encore avec une équipe de 6 mais motivée cette fois, et en espérant que le soleil soit de la partie comme en 2011


Dernière édition par markitos le Lun 7 Mai 2012 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ZilB
Hobbit Furieux
avatar

Nombre de messages : 1672
Localisation : 77
Humeur : Méchant hobbit !

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 10:55

Merci Markitos pour ce CR. Et merci d'être resté avec nous jusqu'à la fin, ca fait plaisir ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
wwwfabien
Numero atomique "22"
avatar

Nombre de messages : 7663
Localisation : Orsay

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 13:08

Ptain vu le conditions je ne regrette même pas Métabief Laughing affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://www.altira-cycles.fr
ZilB
Hobbit Furieux
avatar

Nombre de messages : 1672
Localisation : 77
Humeur : Méchant hobbit !

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 13:44

En cumulé, il n'a pas plus tant que ça finalement. C'est juste que c'est tombé au plus mauvais moment : juste avant la nuit, avec Ubik qui nous dit qu'il arrête (car cervicales bloquées), Vince qui se fait mal à l'épaule, moi qui avait des couilles avec ma transmission et l'équipe de Markitos qui commencait à lâcher prise ! Bref, ca faisait trop d'un coup et j'étais près à aller me piauter !! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16421
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 17:12

Allez Hope, un CR ! Pour une longue course il faut un long CR !...

Ayant dans l'idée de participer à la Geobike prochainement et n'ayant jamais roulé plus de 11h j'avais coché dans mon agenda 2012 ces 24h de Buthiers, en solo.
Les objectifs initiaux étaient de terminer et d'engrenger du vécu sur ce format. Objectifs atteints et même dépassés !

Complètement booké au niveau boulot ces deniers temps, je ne voulais pas focaliser sur cette course qui à la base me faisait un peu peur. Mais voilà, vu que ça causait pas mal sur les forums difficile de faire abstraction...

Grosse forme début avril. Je m'écroule totalement peu après à cause d'une vilaine bronchite. A quelques jours du départ j'ai même failli bâcher vu que je toussais toujours.

Mais du 20 au 27 avril, direction le Diois où je participe à un enduro et 3 belles sorties en montagne, le tout malgré la pluie. Je respire mal mais la forme revient tout de même. Le weekend du 1er mai, j'enchaine une sortie route de 120km et une sortie "qui pique" sur Bleau où je roule d'ailleurs avec Pascal (vainqueur solo) et son vélo préparé pour Buthiers (full carbone tout rigide et SS, 6,5kg...).

Le mercredi précédent le départ, je me dis qu'une "liste" serait la bienvenue pour ne rien oublier (voir sur le post des 24h).

Je reviendrai sur cette liste plus tard.

Le samedi j'arrive sur Buthiers vers 9h30 : installation sans se presser, papotages en tout genre, repas vers 11h30/12h. J'ai fait le choix de m'installer avec Marmotte et les copains qui courent en équipe.
L'organisation a tendance à "parquer" les solos, ce qui me semble être une mauvaise idée car quand tu rentres au camp ça fait du bien de voir du monde, de rire, de te faire remonter le moral. Alors que les autres solos quand ils font une pause, ils se retrouvent seuls...
Et je dédicace les premiers remerciements aux potes du campement : ils m'ont toujours accueilli avec le sourire, encouragé à chaque passage de la zone de relais. Ces petits rien font un bien fou au moral.

Vers 13h en route pour le tour de reconnaissance. Punaise, les jambes sont là malgré ma respiration sifflante. C'est rassurant.

Le départ est donné peu avant 15h. J'en profite pour faire la connaissance d'Olivier78 (enfin !), ça part vite.

Forcement ceux qui jouent le classement par équipe filent comme des brutes. J'ai un peu de mal à trouver un rythme convenable et inconsciement je me mets à rouler vite pour sortir des bouchons.

Au bout de 2-3 tours je me mets à ralentir progressivement. J'ai peur d'être parti trop vite et de le payer plus tard. Je fais ma première pose au bout de 4 tours. Je suis alors 4ième. Je mange, je me repose et me voilà reparti au bout de 20 minutes.
J'enchainerai ainsi plusieurs relais de 4 tours avant de commencer à coincer à chaque fois dans le 4ième et me dire que 3 c'est peut-être pas si mal !

Vers 19h la pluie s'invite. On s'y attendait. Le souci c'est qu'elle arrive alors que je viens juste de repartir pour 4 tours et que je n'ai pas envie de m'arrêter ! Je ferai donc mon relais détrempé, les mains et les avant-bras congelés. A un moment je double Olivier dans cette montée boueuse toute pourrie ! On discute un peu et je m'échappe, on n'est pas dans le même rythme. C'est la seule et unique fois que je le verrai.

De retour au camp, je change de t-shirt et j'enfile ma veste Endura (je l'aime cette veste depuis hier !). Je regarde dans mon stock de gants, j'avais eu la bonne idée de prendre mes sous-gants "sub zéro" qui sont étanches et chauds ! Je suis content, le moral ne tient pas à grand chose dans ces conditions là !
Je me dis que je devrais aller me tartiner les fesses avec ma crème à cuissard (j'avais oublié de faire ça avant le départ...). Mais voilà je suis déjà tout crotté et les mains pleines de sable alors je préfère ne pas toucher à mon cuissard. Je ferai donc ces 24h avec un seul cuissard... ça passssssssssssssse !!!

La course continue, le terrain se dégrade, les organisateurs modifient 2 fois le circuit pour éviter la zone dangereuse. Bravo à eux, pas facile de réagir dans ces conditions, la nuit.

J'arrive à tenir le plan fixé côté alimentation même si je ne bois pas tant que cela sur le vélo (mais plus une fois au campement).

En soirée je me retrouve 2ième, toujours à 2 ou 3 tours de Pascal et le 3ième est toujours à 2 ou 3 tours de moi. Je prends conscience de ce qui va se profiler si je veux conserver ce résultat : une bataille à trois. Je me sens motivé et prêt à en découdre. Mes objectifs de départ changent ! Je verrai bien si je craque ou pas.

Les runs s'enchainent, le froid tombe et à chaque retour au camp je me mets à trembler au bout de 10 minutes. A chaque fois je repars au bout de 20. Je vois souvent Marmotte au camp avec qui je me marre bien. La nuit s'installe, les coureurs se font plus rares sur le circuit. Les conditions se dégradent... La pluie s'amplifie, malgré l'éclairage, ce n'est pas facile. Les vitesses moyennes chutent..
Je suis d'un oeil les perf de mes concurrents directs. Nous roulons de façon similaires et les écarts sont constants. Y'en n'a pas un qui craque. Font chier ces deux teignes !!!!!!

A partir d'une heure du matin je passe à 2 tours par run, je sens qu'une fatigue générale sérieuse s'installe malgré l'absence de douleurs. Sur un de mes tours j'entends un gars qui sort un trucs du genre "allez Seb c'est bien, pense à aller dormir c'est important le sommeil !". De loin il me semble reconnaitre SSM mais ça ne me fait pas tilter. Je commençais à passer en mode zombie...
Au tour suivant je m'arrête et là je le vois qui me prodigue à nouveau ses conseils et je percute alors que c'est lui ! Il devait être 3h30 du mat et il était venu nous voir ! Incroyable ! On papotte, je prends conscience que je suis grave dans le dur et je décide de suivre ses conseils : aller me doucher et dormir un heure ou deux. La visite de David m'a fait bien. une fois encore merci ! Mais dans de tels moments c'est le genre d'attention qui me regonfle le moral.

Une fois au campement, je retrouve Marmotte qui lui aussi est dans le dur. Le soucis est que nos adversaires directs roulent eux !.. Décision est prise de faire un sommeil flash de 10 minutes Fini le plan douce + dodo. Je mange, je m'écroule sur ma chaise sous le barnum, dans le froid alors que la pluie redouble d'intensité. Quelques minutes plus tard je me réveille spontanément. Je me sens mieux. Et je repars. Le run de 2 tours que je fais ensuite me conforte finalement dans ce choix. La micro sieste m'a fait un bien inespéré. J'ai pu enchaîné à une allure plus rapide.

Le run suivant je calcule que l'autonomie de mon éclairage est plus que suffisante alors je passe en pleine puissance ! Bon choix car les gars sur qui je reviens se poussent vite car avec l'ombre portée de leur silouhette ils ne voient plus rien en roulant malgré leur propre lumière ! J'enchaine alors 3 tours.

En rentrant je suis cuit. Je retrouve encore et toujours la Marmotte. On s'écroule pour un sommeil flash qui durera plutôt 20 minutes que 10 ! Les copains autour de nous jactent et mangent sans se soucier du bruit. Nous n'entendons rien... Plus tard, le Hobbit me dira qu'ils avaient l'impression de manger encompagnie de 2 morts sur leurs chaises !!
Au réveil, je constate que le soleil se lève enfin. Je rêve toutefois d'un café chaud. Je n'ai mangé que froid depuis le début, je suis en permanence gelé et l'idée de la boisson chaude devient un obsession !!

Il est 6h30 direction le petit déjeuner préparé par l'organisation. Cela me fait un bien fou ! J'en avais presque les larmes aux yeux ! Le problème est que la pose globale a duré 1h et que le troisième fond sur moi !!! Il est à moins d'un tour quand je repars... Enervé je boucle un run de 4 tours comme au début, ce qui le relègue à +2 car il a fait une pause probablement Ouf ! Je suis toujours à +2/3 du 1er qui gère bien son avance même si lui aussi commence à bien souffrir. Si je pouvais le faire craquer..

Je repars. Je rattrappe Marmotte dans son tour. A ce stade la course on prend conscience que rouler à deux est bénéfique. On va plus vite ensemble globalement, on se motive, on se soutient.On a des intérêts convergents. Lui a en ligne de mire la 3ième place, moi je me défends comme je peux tout en essayant de me rapprocher de la tête de course. Il doit être 8 et 9h de mat' et la bataille qui était déjà bien intense repart de plus belle !!

A partir de ce moment, on enchaînera ensemble (Marmotte et moi) des runs de 3 tours avec toujours des poses de 15/20 minutes. On s'économise dans les montées mais sinon on calcule de moins en moins nos efforts. Lui est fort dans le premier tour, ça m'oblige à me faire violence pour ne pas me faire lâcher. Dans le second il n'arrive plus à me distancer et dans le troisème c'est l'inverse,c'est lui qui fait les efforts pour recoller. On se battra à 4 de la sorte jusqu'à 14h30, heure où on comprend tous que plus rien de pourra changer.

C'est fini, personne n'a craqué dans le final. Je finis second et Fred 4ième. Aucun regret car j'aurais finalement tout donné, au delà même de ce que j'aurais imaginé au départ.

Le vainqueur, Pascal, est un beau vainqueur. Il a creusé l'écart quand je ne faisais plus que 3 tours par run (il restait encore à 4). Ensuite il a résisté de toutes ses forces, guettant les moments où je faisais des poses.

La Boule, le troisième (je ne connais pas son prénom...), s'est acharné à me faire craquer sans succès. Ce fut une sacrée bataille. Lui aussi avait chaud aux fesses avec un Mamotte qui fondait sur lui. Le classement, resserré, a fait que la course fut dure jusqu'au bout.

Quelques reflexions :

- Côté nourriture j'avais trop prévu. Je n'ai mangé que la moitié des bananes/fruits secs/barres en pate d'amande. Pareil pour l'eau.
- je n'ai pas mangé mon repas de dimanche midi. Pas le temps, fallait rouler. Mais pas faim non plus.
- Mais globalement la gestion de la nourriture fut parfaite. Je n'ai jamais souffert sur cet aspect.
- L'Hepar est un mauvais choix ! Si habituellement elle ne me provoque aucun trouble intestinal, là, mélangé au froid et surement aux secousses pendant 24 j'ai rendu visite 4 ou 5 fois au toilettes !
- Avec cette histoire d'Hepar, heureusement que j'avais oublié de me badigonner le fondement avec de la crème anti-frottement, ça aurait été le bazar de gérer tout ça...
- Quasiment pas mal aux fesses à la fin !!!! Banzaïïïïïïïï !!!!
- Hormis ma veste Endura, je n'avais prévu aucun vêtement chaud... J'ai donc lutté avec le froid toute la nuit... Manque d'expérience sur ce coup là !
- Comme un con, une fois au camp dans la nuit je jette machinalement mes gants une sur chaise, pleine d'eau... Là j'ai cru que j'allais chialer !!! Mais je me suis rappelé que pendant mon installation, Marm' m'avait fait passer de Fabien une paire de gants "Deluge" Endura !!!! ça ne pouvait pas mieux tomber ! Je ne les quitterai plus jusqu'à la fin. Chaud et étanches ces gants.
- Le coup de la seconde tente pour stocker les affaires, c'était une bonne idée !
- Manger chaud c'est indispensable sur ce genre d'épreuve...
- Aucun pépin mécanique ! Impossible de mettre un goutte d'huile sur la chaine vu l'état de la transmission, je n'ai jamais pris le temps du nettoyage. Mes vitesses passaient bien, les plateaux aussi. Je mets des chaines Yaban auto-lubrifiées. Je pense que ça m'a grandement aidé. Les dérailleurs XTR aussi surement.
- J'ai hésité à changer chaine + plateau de 32 dents + cassette avant l'épreuve car l'ensemble est en fin de vie. J'ai bien fait...
- Les plaquettes de freins sont mortes. Mais c'est un moindre mal au final.
- Ce yeti 575 est fait pour moi. Aucune douleur parasite après ces 24h. Un comportement très sain et pas du tout pénalisant sur ce tracé de crosseux. J'ai pris ce vélo car je n'en avais pas d'autre et au final aucun regret sur ce point non plus. C'est vraiment un vélo à tout faire.
- Serais-je au départ l'an prochain ? Surement pas ! Et si je change d'avis, se sera en équipe et plus en solo. Trop de souffrance, trop de tension nerveuse.


Dernière édition par Seb91 le Lun 7 Mai 2012 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tribal
potence
avatar

Nombre de messages : 6224
Age : 54
Localisation : Rio de Janero
Humeur : mezzo, mezzo ..

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 17:25

C'est pas pour moi Evil or Very Mad,j'aurais baché au bout d'un quart d'heure Razz...
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16421
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 17:37

Le podium (photo de ma femme) : de droite à gauche, pascal (1er), La Boule (3ième) et son fils, moi.



Mon vélo à l'arrivée (photo prise par ma mère) :

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 17:41

Super ce CR Seb cheers .... j'ai jamais vu quelqu'un aller faire autant de dons à la nature en si peu de temps Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Junior
potence
avatar

Nombre de messages : 16421
Localisation : Au pied du Glandasse

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 17:50

Je suis allé voir le lien pour voir un peu mes stat : 269.7km parcourus Shocked

_________________
"Ici souffle le vent de la liberté."
Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 17:52







Revenir en haut Aller en bas
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 18:21

p..in plus j'y pense, plus j'ai les boules que mon équipe ait abandonné Evil or Very Mad je sais que j'aurai pu enchainer quelques tours supplémentaires
Revenir en haut Aller en bas
wwwfabien
Numero atomique "22"
avatar

Nombre de messages : 7663
Localisation : Orsay

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 18:29

Seb91 a écrit:

(...)
- L'Hepar est un mauvais choix ! Si habituellement elle ne me provoque aucun trouble intestinal, là, mélangé au froid et surement aux secousses pendant 24 j'ai rendu visite 4 ou 5 fois au toilettes !
(...)
Je ne dirais rien

Seb91 a écrit:

(...)
- Côté nourriture j'avais trop prévu. Je n'ai mangé que la
moitié des bananes/fruits secs/barres en pate d'amande. Pareil pour
l'eau.
(...)
Vu ce que tu avais prévu je pense que c'est une mauvaise gestion et un manque d'apport calorique, protidique, glucidique, etc...
Même si tu n'as pas senti de manque, que tu n'as pas eu faim. Ce qui n'est pas absurde, très rare d'avoir faim dans l'effort.



En tout cas chapeau ! Ca me tenterait presque...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.altira-cycles.fr
markitos
Día de la Hispanidad
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 44
Localisation : Yerres / Thomery
Humeur : Vive le Piment d'Espelette !!!

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 18:50

Les photos (sauf la première) ont été prises juste après le dernier tour de Marmotte et Seb Cool
Revenir en haut Aller en bas
THE 5TH HORSEMEN
dérailleurs
avatar

Nombre de messages : 1368
Age : 44
Localisation : LFA

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 18:51

montez une equipe HB de 6 que l'on se tire la bourre !

l'hepar: aucun effet sur moi; bloque pendant 3 jours y compris pendant la compet, c'est une vraie souffrance de ne pouvoir se soulager j'ai l'impression même que ça influe sur la performance et c'est devenu sur le vélo une obsession atroce!

j'ai été en dessous de tout sur ces 24h: premier tour en 32' (pas très rapide) mais avec des pulses moyennes à 182 (un max à 192) donc dans le rouge dès le début affraid

et ensuite un long calvaire édition à oublier sportivement parlant


sinon une organisation vraiment prof ; chapeau!
Revenir en haut Aller en bas
emalyg
Végétable gainage flowers
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 44
Localisation : Amérique du sud
Humeur : la même que taurus

MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   Lun 7 Mai 2012 - 18:56

chapeau bas bravo les marathoniens
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
24h de Buthiers 5 et 6 mai 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 24 h de Buthiers-7 et 8 mai 2011
» 2012 - [Lexus] LS V
» 2012 - [BMW] 7GT / Série 8 coupé 4 portes
» 2012 - [Ford] Ecosport
» 2012 - [Porsche] Boxster III [981]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum hell-bike VTT :: Evenements - Sorties - Entrainements :: Comptes Rendu et Photos-
Sauter vers: